Vaisseaux et Rosacée ou Couperose

Médecine générale et médecine esthétique (Doubs)

Comprendre et traiter la rosacée et les vaisseaux apparents du visage.

La rosacée et une maladie faciale touchant le plus souvent les femmes, et survient au de-là de la trentaine. Elle concerne 2 à 15% de la population adulte dans les pays d’Europe du Nord. 

La rosacée se traduit cliniquement par un érythème centro-facial (rougeur plus ou moins larges sur les joues) mais après un certain temps d’évolution, elles peuvent prendre des aspects inesthétiques surtout lorsque les vaisseaux restent dilatés pour former des télangiectasies (vaisseaux tortueux visibles sur les ailes du nez) ou de rhinophyma (plus rare et survenant surtout chez les hommes).

La rosacée et est une maladie chronique qui évolue pendant de nombreuses années par poussées successives et dont les éléments déclenchants ne sont pas toujours connus.

La rosacée a un fort retentissement sur la qualité de vie et le psychisme avec une fréquente stigmatisation des patients. 

Elle peut être liée à différents facteurs : vasculaire, immunitaire innée, infestation par Demodex folliculorum augmentée (parasites qui héberge des bactéries), mécanismes neuro-vasculaires.

On peut les faire disparaître ou les atténuer par :

  • Traitement local ou per os en traitement symptomatique
  • Le laser vasculaire, avec un effet souvent remarquable, mais parfois temporaire car les terrains qui présentent une fragilité vasculaire ont tendance à récidiver.
  • La sclérothérapie consiste à faire une injection d’un principe actif qui va fibroser ou scléroser la paroi de la veine et qui l’obstrue. Cette action chimique coagule les vaisseaux.
  • Une intervention chirurgicale pour le rhinophyma.