Sommeil

Médecine générale et médecine esthétique (Doubs)

Le sommeil

Le sommeil représente près d’un tiers de notre vie.

Le sommeil joue un rôle très importantes au niveau énergétiques, métaboliques, informationnelles et mémorielles:

•    La croissance et la maturation cérébrale
•    Le développement et la préservation des capacités cognitives
•     Le maintien de la vigilance à l’état de veille
(risque de somnolence diurne et de troubles de l’attention).
•    Le maintien de la température corporelle tout au long des 24h
•    La reconstitution des stocks énergétiques des cellules musculaires et nerveuses.
•    La production d’hormones et en particulier l’hormone de croissance et la mélatonine.
•    La régulation de fonctions telles que la glycémie (perturbation du métabolisme du sucre, favorisant surpoids et risque de diabète).
•    L’élimination des toxines.
•    La stimulation des défenses immunitaires.
•    La régulation de l’humeur et de l’activation du stress.
•    Les mécanismes d’apprentissage et de mémorisation.

Voici des conséquences possibles des anomalies du sommeil :

•    Une irritabilité augmentée : colères fréquentes / insolence / impulsivité
•   Des envies de bouger sans cesse.
•    Des troubles de la concentration, de l’attention et de mémorisation, une difficulté à élaborer des projets.
•    Un manque de lucidité vis-à-vis des actes commis (prises de risques inconsidérés, comportements à risque)
•    Une prise de poids.
•    Une augmentation du risque d’anxiété ou de dépression
•    Diminution des performances intellectuelles / physiques
•    Erreurs de jugement
•    Accidents (somnolence des conducteurs professionnels)
•    Absentéisme scolaire / au travail

Conditions favorables pour un sommeil de bonne qualité ( INVS ) :

•    Adopter des horaires de sommeil réguliers.
Se coucher et se lever à des heures régulières facilite en effet le sommeil.
•    Se lever tous les jours à la même heure,week-end compris,
a un effet synchroniseur du rythme veille-sommeil.
• Le réveil doit être dynamique pour bien éveiller son corps :
lumière forte, exercices d’étirement, petit déjeuner complet.
•    La pratique de sport dans la journée favorise l’endormissement.
Éviter l’exercice physique en soirée, en particulier avant d’aller dormir.
•    Se reposer ou faire une courte sieste en début d’après-midi. Il suffit de fermer les yeux 5 à 20 minutes en relâchant le corps.Le sommeil viendra rapidement si le besoin est là.
La sieste permet de maintenir la vigilance pour le reste de la journée.
•    Éviter les excitants après 16 heures.Café, thé, cola, vitamine C retardent l’endormissement et augmentent les réveils nocturnes.
•    Éviter l’alcool et le tabac le soir:
– La nicotine est un stimulant qui retarde l’endormissement, augmente les réveils nocturnes et rend le sommeil plus léger.
– L’alcool a une action sédative mais favorise l’instabilité du sommeil avec des éveils nocturnes fréquents.
•    Repérer les signaux du sommeil (bâillements, yeux qui piquent) .
•    En cas de réveil le matin même très tôt , se lever et commencer la journée.
– Ne pas chercher à tout prix à se rendormir.
•    Ne pas utiliser de médicaments pour dormir sans avoir consulté votre médecin.
•    Au lit, éviter la télévision, le travail, le repas.