Bilan Corporel In body 770

Médecine générale et médecine esthétique (Doubs)

Le bilan corporel avec la bio-impédance éléctrique Inbody 770

 

Le poids ne signifie pas grand-chose! Une des méthodes efficaces pour évaluer l’état de santé d’un individu, estimer les risques, et les défaillances de son système immunitaire est d’analyser les éléments structurels de sa masse corporelle.

Inbody 770 possèdent les électrodes tactiles tétrapolaires brevetées à 8 points, y compris la technologie distincte du pouce et de la paume, qui garantit la fiabilité des analyses répétées.

InBody 770 utilise 30 mesures d’impédance en utilisant 6 fréquences différentes qui montrent bien plus de 50 paramètres relatifs à la composition corporelle.

Je vous présente l’impédancemètre le plus performant Inbody. La meilleure technologie permettant une grande précision et une fiabilité pour analyser et améliorer votre composition corporelle complète : muscles, graisses, minéraux.

Cet appareil de santé est aussi utilisé pour la recherche médicale, la surveillance des patients, la médecine sportive et la science du sport.

Comprendre votre poids.

Le poids seul est un mauvais indicateur de santé car il ne fait pas la distinction entre graisse et muscle. L’InBody divise votre poids en eau, muscle et graisse.

Prendre en compte uniquement le poids total du corps ne permet pas de comprendre la structure de la composition corporelle.  Le poids est un simple indicateur qui considère le corps comme un ensemble et ne permet en aucun cas de faire une mesure qualitative de la structure du corps et de l’état de santé et des risques de santé éventuels.

Fixez vos objectifs

L’IMC est un moyen inexact  de mesurer votre état de santé. Concentrez-vous plutôt sur le rapport graisse / poids, également appelé pourcentage de graisse corporelle . Mesurer votre pourcentage de graisse corporelle vous permet d’améliorer votre santé de l’intérieur, de sorte que vous vous concentrez sur la perte de graisse et pas seulement la perte de poids.

 

Mesurer votre répartition des muscles

Combien de muscle as-tu dans les bras? Tes jambes? Avec le test InBody, découvrez combien de kilos de masse maigre vous avez distribués dans chaque partie de votre corps. Voyez quels exercices donnent les meilleurs résultats et obtenez des gains équilibrés

Suivez votre progrès

Savoir combien de graisse et de muscle vous avez n’est que le début. Avec votre ligne de base définie, le test InBody en continu vous permet de surveiller et de suivre les changements survenus dans votre corps.
 

Pourquoi développer et entretenir la masse musculaire ?

L’activation musculaire conduit à la production de myokines dans les cellules musculaires soutenant une relation potentielle entre l’activation musculaire et la fonction immunitaire. Un exercice régulier d’intensité modérée a été associé à une augmentation des lymphocytes T, montrant que ce type d’exercices peut soutenir et potentiellement améliorer l’immunité. Fondamentalement, l’exercice régulier a une influence positive sur le corps à savoir:

 

  • Le renforcement du système immunitaire
  • l’augmentation de la masse musculaire squelettique
  • la baisse de la masse graisseuse
  • l’augmentation de la densité osseuse

 

L’activité physique régulière réduit le risque de maladies telles que le diabète II, l’obésité, différents types de cancer ou encore les maladies cardio-vasculaires. De plus, il a été démontré que les personnes âgées avec une faible masse musculaire squelettique courent un plus grand risque de maladie cardio-vasculaire.

Comment la graisse affecte le système immunitaire?

La littérature scientifique actuelle montre que la graisse viscérale, contrairement à la graisse sous-cutanée, émet plus de messages inflammatoires et altère ainsi les fonctions du système immunitaire.

Une accumulation de graisse viscérale entraîne une augmentation de la production d’adipokines. Ces adipokines, en conjonction avec l’accumulation accrue de macrophages, augmentent les processus inflammatoires et le développement de la résistance à l’insuline. Cela peut entraîner un risque accru de complications et donc un système immunitaire affaibli.

Ces complications sont par exemple

  • Les maladies cardio-vasculaires
  • le diabète de type II
  • les troubles de la digestion
  • les troubles du métabolisme lipidique
  • la stéatose hépatique
  • l’hypertension artérielle
  • le syndrôme métabolique

Un entraînement musculaire régulier et une alimentation équilibrée peuvent réduire la graisse viscérale. Cela réduit le risque de réactions inflammatoires nocives et améliore le système immunitaire global.

 

L’importance de la répartition de l’eau.

La rétention d’eau et la déshydratation sont des causes très sérieuses dans l’apparition et le développement de maladies .Si l’équilibre des fluides n’est pas assuré, cela peut être dû à un déséquilibre de l’eau extracellulaire par rapport à l’eau corporelle totale. L’œdème survient lorsque la quantité d’eau extracellulaire est trop importante par rapport à l’eau corporelle totale.

La déshydratation se produit lorsque l’eau extracellulaire a un faible rapport avec l’eau corporelle totale. Les déséquilibres peuvent affecter l’ensemble du corps ou se produire uniquement dans des régions isolées. La rétention d’eau peut avoir différentes causes, telles qu’une insuffisance cardiaque congestive, une maladie rénale ou une maladie du foie.

L’angle de phase: un indicateur de l’état de santé. 

La santé des cellules peut être déterminée à l’aide d’une analyse d’impédance bioélectrique à partir du calcul de l’angle de phase. L’angle de phase est utilisé pour évaluer la santé du corps humain et l’état nutritionnel des cellules:

  • Système immunitaire
  • Apport nutritionnel
  • Rapport d’eau
  • Régénération cellulaire

Plus l’angle de phase est grand, plus les membranes cellulaires sont résistantes et saines. A contrario un petit angle de phase est associé à la malnutrition et au taux de mortalité