La posture

Médecine générale et médecine esthétique (Doubs)

La posture

17/03/2021

Définition :

Chaque individu a une morphologie différente, toutefois, on peut décrire une posture adaptée à chacun. On recherche une posture qui maintiendra les courbures normales de la colonne vertébrale tout en minimisant les tensions sur les tissus entourant le rachis, la ceinture scapulaire et la ceinture pelvienne.

Qu’est-ce qu’une bonne posture ?

En médecine, la posture est le processus actif d’élaboration et de maintien de la configuration des différents segments du corps dans l’espace. Elle exprime la manière dont l’organisme affronte les stimulations du monde extérieur et se prépare à y réagir.

Physiopathologie de la mauvaise posture.

Les mauvaises postures obligent vos muscles et vos ligaments à fournir un grand effort pour obtenir l’équilibre. Ce travail supplémentaire déclenche une douleur dans le cou ou le bas du dos, des maux de tête, une tendinite ainsi que des muscles usés et en déséquilibre.

Les os sont mal positionnés en raison des tensions et relâchements musculaires et peuvent donc occasionner des frottements sur les tendons et autres structures entourant l’articulation.

Les douleurs peuvent aussi être nerveuses si les nerfs sont comprimés.

Le déséquilibre entre les forces musculaires en action sur une articulation peuvent conduire à une douleur chronique (qui persiste plus de 6 mois).

Pourquoi avoir une bonne posture est si important ?

Elle protège vos articulations. Lorsque votre colonne vertébrale est bien alignée et en équilibre, elle exerce moins de pression sur les articulations, il en résulte moins de douleurs, limite les tendinites et les maux de tête

Elle libère votre cage thoracique pour mieux respirer. Quand on est assis le dos voûté, il est plus difficile de respirer profondément. Dans une bonne posture, vos poumons et votre diaphragme sont plus libres dans leurs mouvements d’expansion et de contraction.

Elle sollicite vos muscles abdominaux profonds. La bonne posture et des abdominaux renforcés vont ensemble. Lorsque vous êtes debout ou assis dans une bonne posture, vous engagez doucement vos muscles abdominaux profonds qui soutiennent le bas du dos.

Elle améliore votre image car vous dégagerez l’image d’un gagnant, confiant et ouvert qui maîtrise les choses comme vous maîtrisez votre posture. La perception de soi s’élève quand vous vous tenez debout ou assis dans une bonne posture.

Quelques conseils peuvent vous aider à avoir une bonne posture

En position assise :

  • la tête : Il faut rentrer le menton légèrement et ne pas le pointer vers l’avant
  • les épaules et les bras : Laissez vos épaules retomber, détendues, pour que votre thorax soit dégagé. Si vous utilisez une table de travail, vos avant-bras doivent être parallèles au sol.
  • le ventre : Engagez légèrement les muscles abdominaux pour garder votre ventre confortablement rentré. Cela soutient le bas de votre dos.
  • le dos : La position assise à un angle de 90 degrés exerce une tension inutile sur votre dos. Penchez-vous vers l’arrière jusqu’à un angle de 135 degrés.
  • les jambes : Ne croisez pas vos jambes. Répartissez votre poids tout au long de vos deux cuisses qui doivent être parallèles au plancher.
  • les genoux : Arrangez-vous pour que vos genoux soient à la hauteur des hanches ou légèrement au-dessus. Laissez un petit espace entre vos genoux et votre chaise.
  • les chevilles : Positionnez vos chevilles de sorte qu’elles soient un peu en avant des genoux. Pas d’angle de 90 degrés
  • les pieds : Placez vos pieds bien plats sur le sol ou le repose pieds.

En station debout :

  • la tête : Les mêmes règles s’appliquent pour la tête, que vous soyez debout ou assis.
  • les épaules et les bras : Détendez vos épaules comme si elles retombaient sur votre dos, et laissez vos bras pendre sans pression sur les côtés.
  • le ventre et le dos : Comme en position assise, vous devez soutenir le bas du dos quand vous êtes debout. Pour cela, engagez légèrement vos muscles abdominaux pour serrer le ventre contre le dos.
  • les genoux : Laissez vos genoux fléchir légèrement pour éviter de les verrouiller.
  • les pieds : Tenez vos pieds écartés à la largeur des épaules, et répartissez votre poids également entre les deux pieds. Si vous êtes longtemps debout pendant que vous travaillez ou cuisinez, alternez votre poids d’un pied à l’autre.

Voici quelques conseils additionnels qui pourraient s’avérer utiles :

  • Un sac à dos devrait se porter sur les deux épaules, il devrait peser au plus 10 % du poids de la personne qui le porte. Portez les objets près de votre corps.
  • Évitez de rester assis ou debout dans une position statique pendant plus de 20 minutes.
  • Utilisez un fauteuil pivotant.
  • Portez des chaussures confortables.
  • Concernant les femmes, renforcez votre système de soutien.
  • Raffermissez vos muscles du tronc.

COnseils du docteur LY

Comme moi, vous pouvez porter un dispositif portable, très discret, confortable et très léger ( il sera positionné juste derrière le dos , au niveau de la nuque ) qui améliore votre posture en vibrant à chaque fois que vous êtes dans une mauvaise posture. Les angles de position peuvent être facilement modifiables selon votre morphologie.

Une posture optimale apporte de la confiance, du bien-être et tous les bienfaits que je vous ai expliqué plus haut.

Je ne vous recommande pas les correcteurs de posture sous forme de ceinture car elle corrige votre posture de force, et pourrait vous faire perdre la tonicité de votre muscle dorsaux, et malheureusement ces ceintures ne font pas participer les abdominaux profonds. Ces ceintures ne rendent pas les sujets autonomes et conscients de leur posture et selon la force qu’elle exerce pour corriger la posture elle peut créer d’autres tensions douloureuses.

Le dispositif que je porte va vibrer doucement ( l’intensité est réglable, ainsi que le délai de tolérance de changement de posture  ) pour me rappeler que ma posture n’est pas confortable et que mes muscles sont en tensions.

Le but c’est de prendre de bonnes habitudes de façon autonome et consciente sans contrainte physique forcée.

N’hésitez pas à m’en parler si vous avez des questions.

Il n’y aucun conflit ou lien d’intérêt, c’est un dispositif que je conseille car je l’utilise moi même,  ce dispositif est bien mieux qu’une ceinture correctrice de posture.